Actualités et guides des crédits, leasing, épargnes et des services bancaires en Suisse

La BNS s’attend à un bénéfice de 49 milliards en 2019

Lundi dernier, l’UBS publiait des projections sur le bénéfice net de la Banque Nationale suisse (BNS) pour l’année 2019, selon L’Agefi. L’établissement bancaire privé tablait sur un excédent de 50 milliards. Ce serait finalement 49 milliards selon la BNS, un chiffre quasi identique aux projections des analystes. Ceux-ci s’étaient basés sur le rallye boursier de l’an dernier, l’abaissement des taux d’intérêt ou une hausse de la valeur de l’or. En conclusion, l’UBS expliquait que l’optimisme financier ne serait pas de mise pour les prochaines années, après une période fructueuse pour les marchés financiers.

Dans son rapport publié ce jeudi, la BNS explique que les bénéfices sur les positions en monnaies étrangères se sont élevés à environ 40 milliards de francs. Un gain de valorisation de 6,9 milliards de francs a été enregistré sur les avoirs en or, tandis que le résultat net sur les positions en francs suisses s’est élevé à environ 2 milliards. Ainsi, les actionnaires recevront un dividende de 15 francs par action, le montant maximal prévu par la loi. En outre, près de 2 milliards seront distribués à la Confédération et aux cantons, dont les deux tiers pour ces derniers.

Le niveau élevé de la réserve de distribution, soit près de 86 milliards, permettrait à la BNS de procéder à une augmentation au-delà des montants convenus dans la distribution à la Confédération et aux cantons pour les exercices 2019 et 2020, sans que la banque donne d’autres précisions. Pour cela, l’établissement bancaire explique qu’il va entamer des discussions avec le Département fédéral des finances afin de conclure une convention complémentaire sur la répartition des bénéfices. Un rapport détaillé et définitif sur le résultat définitif sera publié le 2 mars prochain, tandis qu’il faudra attendre le 19 mars pour avoir accès au rapport annuel.

Source : snb.ch (.pdf), agefi.com